•2008 (Gouache) - C27 Aérosport - 1934 - Gabriel Voisin "Je suis passé vous voir en Voisin" Moteur 6 cylindres sans soupapes.

Vitesse maximale 150 km/h

 

Collection privée  (66,8 cm X 36 cm - 26.29 X 14.17)

  • Qui était Gabriel Voisin ?

    • La société est créée en 1906 par les frères Charles et Gabriel Voisin (source Wikipédia).

    Gabriel (à gauche de la photo ci-dessus) avait déjà collaboré avec d'autres pionniers comme Louis Blériot au sein de la société Blériot-Voisin.En 1906, Gabriel Voisin rachète l'usine Louis Blériot située à Billancourt et établi, avec son frère Charles, la société Appareils d'Aviation Les Frères Voisin. Il s'agit de la première usine d'avions commerciaux d'Europe.

     

    • La société des Automobiles Voisin (source Wikipédia).

    En 1918, il se détourna de l'aviation et se lança dans la construction d'automobiles. En juin 1919, Gabriel Voisin présenta son premier modèle: la M-1

     

    • Ce que Gabriel Voisin a apporté à l'automobile:

    Dès 1920, il adopta un freinage sur les quatre roues avec une prédominance à l'avant. La répartition était la suivante : 4/5 à l'avant et 1/5 à l'arrière. Cette disposition lui donna une avance considérable sur la tenue de route au coup de frein.

     

    La maison Voisin n'a construit que des carrosseries entièrement en aluminium.

     

    S'inspirant de ses carlingues d'avions, il imagina un ensemble sans châssis, uniquement formé de parois assemblées, qui portaient le mécanisme et les suspensions. Il inaugura ce principe à Tours, créant les premières de toutes les " coques " maintenant adoptées dans le monde entier.

     

    Il conserva pendant sept années le record du monde des vingt-quatre heures à cent-quatre-vingt-deux kilomètres six cent soixante de moyenne, et se record ne fut battu que sur la piste, unique au monde par ses dimensions et ses facilités, de Salt Lake City.

    Il réalisa donc un exploit difficile car trente ans plus tard, en 1961, au cours des célèbres 24 heures du Mans, le vainqueur de l'épreuve qui claironnait son succès ne put prendre à ce record de l'époque que UN kilomètre à l'heure et cela sur un circuit parfait, avec des lignes droites favorables.

    La Chevrolet "Corvette", d'une cylindrée de 5 litres, na même pas atteint la moyenne.

    En 1928, il était en possession de trente-sept records du monde de vitesse automobiles. Ces records du monde allaient de une heure à seize jours.

     

    Il mit au point un douze cylindres dans les années 1920 et un jour de 1934, il reçus quatre Anglais conduits par le patron de la maison Rolls-Royce. Ils firent plusieurs essais, discutèrent technique et un an plus tard, la maison Rolls-Royce sortait une douze cylindres "Phantom".

    Ce modèle possédait des freins commandés par de l'air comprimé. Ce dispositif fut utilisé sur les poids lourds par la suite.

     

     

    • André Lefèbvre, fils spirituel de Gabriel Voisin

    (source Gabriel Voisin, Mes Mille et Une Voitures - Editions La Table Ronde).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     





     

     

    André Lefèbvre, ingénieur de la société Voisin pendant dix-sept ans, était spécialement attaché au laboratoire, c'est-à-dire aux recherches. La société Voisin rencontra des difficultés financières en 1931.

    Renault avait fait des offres très avantageuses à André Lefèbvre qui demanda sa liberté auprès de Gabriel Voisin. Celui-ci, trop heureux de lui être agréable accepta cette demande. Deux jours après il était à Billancourt, où il fut immédiatement stérilisé par les tenants du service technique.

    Un peu plus tard, Gabriel Voisin rencontra André Citroën et le mis au courant de ses affaires. Cet homme étonnant, était prêt pour une entente entre les deux maisons. Il appris à l'homme de Javel que Lefèvre était chez Renault. Huit jours plus tard, Lefèvre abandonnait Billancourt et devenait ingénieur chez Citroën. Il fut installé dans un recoin des usines de Javel, et, secondé par une poignée d'hommes, il sortit en trois mois la première de toutes les Citroën à traction avant.

    Cette construction n'avait pas été combattue parce que Lefèbvre était entré dans la maison en juin et que sa voiture avait pris forme pendant les vacances. Quand les "opposants" revinrent à Paris, fin août, il était trop tard pour étouffer cette tentative. Le prototype roulait, et ses vertus n'étaient plus à démontrer.

    André Lefèbvre, ingénieur de la société Voisin pendant dix-sept ans, était spécialement attaché au laboratoire, c'est-à-dire aux recherches. Gabriel Voisin avait étudié, construit, puis essayé une huit cylindres Knight sans soupapes à traction avant. Il avait pris part aux études et aux essais du prototype.

     

    Chez Citroën, André Lefèbvre travailla avec le dessinateur Flaminio Bertoni et l'ingénieur Paul Magès, il dirigea la création de:

    - Citroën Traction Avant

    - Citroën 2CV

    - Citroën Prototype C

    - Citroën Type H

    - Citroën DS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pierre Jules Boulanger était le PDG de Citroën de 1937 à 1950.

    L'idée de la 2cv c’est lui, la DS appelée VGD c'est lui, le H et le Tub c'est lui. Il n'était pas ingénieur mais c'est lui qui donnait les idées des futurs véhicules. Formé à l'école Michelin, sa gestion rigoureuse et l'équipe qu'il a formée au bureau d'études donne une idée de sa grande valeur et de sa perspicacité.

    Fonte : citbug.free.fr/

  • Peter Mullin: une collection très particulière.


    • La C27 Aérosport fait partie de la célèbre collection de Peter Mullin

     

     

     

     

     

     

     

     

     













     

    La collection Peter Mullin ou musée de l'automobile Mullin (Mullin Automotive Museum) est un des dix plus importants musées d'automobiles de collection rares de prestige du monde « temple de la haute couture automobile » (avec la collection automobile de Ralph Lauren), fondé en 2010 à Oxnard en Californie par le milliardaire américain Peter Mullin. Il est entièrement dédié aux automobiles françaises de la période Art déco des années 1920 et 1930, avec plus de cent modèles exposés en parfait état de restauration, avec une prédilection pour Bugatti.

     

    Source: Wikipedia

Webmaster © Robin Mompach 2008